Le bois construction, la charpente ossature bois et menuiserie

1 981 entreprises sont présentes sur le marché de la construction bois en France dont 265 sur la région Nouvelle-Aquitaine : celles-ci ont réalisé 209 M€ HT de chiffre d’affaires en construction bois en 2016 soit 12.4% du chiffre d’affaires français sur ce secteur.
En Nouvelle-Aquitaine, près d’une maison individuelle sur 10 est construite en structure bois (1 310 maisons construites en 2016) et la région dénombre 1085 réalisations en logements collectifs sur 2016 soit 12% du total national et 5.9% de part de marché. (Source : Enquête nationale de la construction bois – mai 2017)
En Limousin, grâce à une politique très favorable à la construction bois et à l’émergence de la construction écologique, la demande ne cesse d’augmenter et a ainsi permis de développer le marché de la construction bois de manière importante.
Le Limousin dispose d’un savoir-faire et d’entreprises compétentes dans ce domaine, mais pour répondre à cette forte demande BoisLim est chargée d’organiser le secteur professionnel en incitant les entreprises à faire leur promotion, à organiser leur offre, et à renforcer leurs compétences.

 

L’agencement et l’ameublement

Le secteur de l’agencement et ameublement représente un ensemble d’activité disparate en Limousin. L’enjeu majeur de ces entreprises est d’assurer leur pérennité dans un contexte international très concurrentiel, dû aux importations de produits provenant des pays à bas coût de main-d’œuvre.
La fabrication de meubles regroupe 9% des salariés du Limousin. Trois grands établissements concentrent plus de sept salariés de cette activité sur dix. Les autres établissements sont des unités de petite taille dont la stratégie économique repose sur des marchés de niche, plutôt sur le haut de gamme. (Source : Focal INSEE – mars 2013).
BoisLim a lancé depuis trois ans des actions à destination des professionnels de ce secteur principalement orientées sur l’innovation et l’intégration du design dans leur conception. 

 

Le bois énergie

Le bois énergie en Limousin est composé outre le bois bûche, de plaquettes forestières, de produits connexes de scieries ou de granulés.
Face à l’envolée des prix du pétrole, de plus en plus de particuliers, de collectivités et d’entreprises se tournent vers le chauffage au bois.
Le Limousin comptait fin 2016 environ 122 équipements de production (hors particuliers) de chaleur bois, 35 réseaux de chaleur et 47 entreprises référencées équipées.
Les entreprises du bois se préoccupent actuellement d’une meilleure valorisation de leurs co-produits, et parfois ajoutent une activité bois énergie à leur entreprise.
Le développement des chaufferies collectives et des réseaux de chaleur est en retard en Limousin comparé à d’autres ex-régions (Franche Comté, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes…), cependant une multitude d’initiatives se mettent en place.
Il est important de bien coordonner, structurer et organiser les initiatives afin d’éviter toute distorsion de concurrence entre les projets des différents acteurs économiques.
L’enjeu majeur est la capacité à répondre en termes d’approvisionnement aux nombreux projets d’installation et à assurer la qualité du combustible pour rassurer les consommateurs.

 

Articles complémentaires

> Trouver les partenaires / acteurs du secteur Seconde transformation en Limousin
> Les statistiques de la filière