Les combustibles bois issus de la forêt

Le bois bûche :
En 2013, 18% des logements de Nouvelle-Aquitaine utilisent le bois bûche comme énergie principale de chauffage.
La consommation régionale est estimée à 11 035 GWh en 2015. Tous les types de produits forestiers destinés aux usages énergétiques sont en augmentation. Les bois ronds, rondins ou bûches représentent le plus gros tonnage, surtout en Limousin. (Source : AREC Nouvelle-Aquitaine / Agreste Limousin mars 2015)

Les plaquettes forestières :
Issues du broyage de rémanents, houppiers, etc… permettant ainsi la valorisation de produits de la forêt n’ayant pas ou peu de débouchés.

 

Les combustibles bois issus de l’industrie

Les granulés ou pellets :
Le granulé provient de la récupération de sciures et copeaux, comprimés en bâtonnets de quelques millimètres, sous haute pression. Particulièrement compact il a un haut pouvoir calorifique.

Les bûchettes ou briquettes reconstituées :
Issues du recyclage des sous-produits de fabrication de l’industrie du bois, les bûches densifiées sont composées de sciures et copeaux de bois non traités.

Les produits connexes de la transformation du bois (écorces, sciures, copeaux, plaquettes de scieries …) :
Sous-produits de la première et deuxième transformation du bois. Du fait de leur taux d’humidité souvent élevé et de la quantité de cendre générée relativement importante, les produits connexes de scieries sont utilisés dans des chaudières de fortes puissances, avec des technologies « lourdes ».

 

Articles complémentaires

> Trouver les partenaires / acteurs du bois énergie en Limousin
> Les statistiques de la filière