Rapport de l’étude – « Caractérisation du châtaignier
en vue d’un emploi structurel et interaction avec la sylviculture »

Sous l’impulsion de plusieurs interprofessions régionales (Interbois Périgord, BoisLim, Futurobois et le CNPF-IDF), l’Institut technologique FCBA a monté un programme de caractérisation pour la résistance visant à fournir aux industriels français les informations et les outils normatifs (marquage CE) nécessaires au bon développement de l’utilisation des sciages de Châtaignier dans la construction. La qualification visuelle et l’estimation des performances mécaniques de flexion de l’ensemble des pièces ont permis d’élaborer le référentiel de critères visuels (NF B 52-001) à utiliser afin d’affecter les sciages dans les classes mécaniques adéquates et optimales. Cette entrée lui ouvre la porte du marquage CE et celle du marché de la construction européenne. Avec la traçabilité forêt-sciage, l’impact de la sylviculture a été également analysé, et des pistes d’amélioration sont proposées afin de rendre le bois de Châtaignier plus compétitif. »
> Pour consulter le rapport : cliquez ici

 

Emabois – étude scientifique : Aptitude du bois au contact alimentaire

Le Pôle Emballages Bois est l’initiateur du Consortium scientifique français EMABOIS qui a engagé un programme de recherche pour répondre aux demandes de ses adhérents et des autorités sanitaires françaises sur la confirmation de l’aptitude du matériau Bois au contact alimentaire. Il s’agissait de développer des outils d’analyses permettant d’identifier et de quantifier les migrations chimiques et microbiologiques entre supports en bois brut et matrices alimentaires. Et ce, à des fins d’autocontrôles et d’expertise pour la filière emballage Bois.
> Pour consulter le communiqué de presse Emabois – juin 2015 : cliquez ici
> Pour consulter le dossier de presse Emabois – juin 2015 : cliquez ici

 

Enjeux et perspectives de la mécanisation en exploitation forestière à l’horizon 2020

Ce document, réalisé avec le soutien financier de la COPACEL, présente :
• un état des lieux des matériels concernés, du parc de machines et des productions actuelles et attendues en 2020
• un état des lieux de la main d’œuvre et de l’offre de formation
• une évaluation des volumes récoltables et mécanisables à l’horizon 2020, ainsi que des moyens nécessaires pour y arriver
• des propositions de recommandations
> Pour télécharger le document : cliquez ici

 

Technoguide châtaignier

Le « technoguide châtaignier » est le fruit d’un travail de réflexions et d’échanges engagés sur la revalorisation du châtaignier par un groupe de professionnels, d’interprofessions en partenariat avec l’APECF, la FNB, soutenu par France Bois Forêt.
> Pour télécharger le Technoguide : cliquez ici

 

Les Brèves du FCBA

Le Pôle Industries Bois Construction diffuse des « Brèves » par secteur à raison de deux numéros par an : charpente-ossature, parquet lambris, menuiserie, durabilité et préservation, panneaux et collage et finition.
> Les quatre derniers numéros de chacune des brèves sont accessibles au format PDF : cliquez ici

 

Note historique – La forêt limousine

Consulter la note historique sur la forêt limousine réalisée par Romain Rouaud (Université de Limoges).
> Pour la consulter : cliquez ici

 

Guide « Réussir la plantation forestière – Contrôle et réception des travaux de reboisement »

L’édition de décembre 2014 est disponible en ligne. Le guide s’adresse aux professionnels du reboisement ainsi qu’aux porteurs de projets et notamment aux propriétaires forestiers.
> Pour le consulter : cliquez ici

 

Guide des bonnes pratiques « Sylviculture et cours d’eau »

Depuis 2011, un groupe de travail, intitulé « sylviculture et milieux aquatiques », réunissant différentes parties prenantes de la forêt et des milieux aquatiques a été créé. Il comprend des structures privées et publiques, avec des compétences territoriales intercommunales, départementales ou régionales (collectivités locales, services et établissements publics de l’État, syndicats et groupements de propriétaires forestiers, associations professionnelles de scieurs, d’exploitants, d’entrepreneurs…). Ce groupe de travail est piloté par la direction départementale des territoires de la Corrèze qui le co-anime avec la communauté de communes des gorges de la haute Dordogne, qui l’avait initié sur son territoire.
Son enjeu est de concilier le développement des activités sylvicoles et la préservation des milieux aquatiques avec deux objectifs :
• réaliser un guide des bonnes pratiques
• et accompagner les acteurs du territoire pour que ces bonnes pratiques soient mises en œuvre sur le terrain.
Le Guide des bonnes pratiques est disponible en téléchargement :
> Pour le visualiser : cliquez ici

 

Préférez le Bois Français

Les professionnels, via les organisations représentatives nationales (Fédération Nationale du Bois, APECF – Association de Promotion pour l’Emploi du Chêne Français, APEP – Association Pour l’Expansion et la Valorisation des Emplois des Pins français, France Douglas, avec le soutien de France Bois Forêt) ont lancé une communication autour de l’identité commune « Préférez le Bois Français ». La communication développée s’articule autour d’une identité centrale fédératrice « Préférez le bois français ». Cette signature est utilisable par tous les acteurs transformateurs et utilisateurs de bois des secteurs de la construction, de l’aménagement, de l’ameublement, de l’énergie, de l’emballage… L’identité « préférez le bois français » est ainsi déclinée par famille d’essences puis par essence.
> Téléchargez la brochure « Feuillus de France » : cliquez ici
> Téléchargez la brochure « Résineux de France » : cliquez ici

 

Règlement sur le Bois de l’Union Européenne

Entré en application le 3 mars 2013, le Règlement sur le Bois de l’union Européenne (RBUE)  a pour objectif de lutter contre l’exploitation forestière illégale, facteur de déforestation et de dégradation des forêts dans le monde, et le commerce associé.  Les mesures visent principalement les importateurs de bois ronds dans l’Union Européenne.
> Consultez ci-joint la note synthétique co rédigée par la DRAAF Limousin et le Ministère : cliquez ici
> Consultez l’arbre d’analyse des risques : cliquez ici

 

Les broyats d’emballages en bois sortent du statut de déchet

L’arrêté fixant les critères de sortie du statut de déchet a été publié. Environ 800 000 tonnes de broyats d’emballages en bois sont valorisées chaque année en France, dont 80 % en chaufferies bois. Il s’agit d’un modèle exemplaire de valorisation du bois en fin de vie et d’économie circulaire, principe clé du projet de loi de programmation pour un nouveau modèle énergétique.
Conscients des enjeux de la nouvelle réglementation à la fois pour les installations de combustion et les plateformes d’approvisionnement le CIBE aux cotés de AMORCE, la FEDENE, FEDEREC, la FNB et SER-FBE, regroupés en consortium soutenu par l’ADEME, ont associé leurs expertises, pour déposer en septembre 2013 une demande officielle nationale de sortie de statut de déchet (SSD) des broyats d’emballages en bois. Après une instruction du Ministère de l’écologie et du développement durable et de nombreux échanges avec les pouvoirs publics, ces organisations professionnelles se félicitent de la publication de l’arrêté fixant les critères de sortie du statut de déchet pour les broyats d’emballages en bois.
> Pour en savoir plus… Lire le communiqué de presse : cliquez ici

 

Plaquette « Variétés forestières améliorées »

Découvrez ce livret qui met en évidence la richesse des  variétés forestières proposées aujourd’hui par les pépinières françaises, une des meilleures qualités de sélections européennes.
> Pour consulter la publication : cliquez ici

 

Manuel « Exploitation des chablis »

L’exploitation des chablis et volis est particulièrement dangereuse, qu’elle soit manuelle (tronçonneuse) ou mécanisée, voire mixte. Elle nécessite des équipements de protection individuelle obligatoires et la maîtrise de techniques spécifiques. A l’occasion de la tempête Klaus de janvier 2009, la DRAAF Aquitaine a édité un manuel « exploitation des chablis », en partenariat avec la MSA, le FCBA, le CFPPAF de Bazas et les professionnels.
> Celui-ci reste d’actualité et est consultable en cliquant ici

 

Label bâtiment biosourcé

Depuis le 24 décembre 2012, l’arrêté du 19/12/2012 relatif au contenu et aux conditions d’attribution du label « bâtiment biosourcé » est applicable.
Cet arrêté s’applique aux bâtiments neufs qui peuvent bénéficier, à la demande du maître d’ouvrage, du label « bâtiment biosourcé ». Il définit trois niveaux de label « bâtiment biosourcé » ainsi que les exigences complémentaires auxquelles doivent satisfaire ces bâtiments. Chaque niveau du label requiert un taux minimal d’incorporation de matière biosourcée. Celui-ci dépend de l’usage principal auquel le bâtiment est destiné. Ce taux est exprimé en kg/m² de surface de plancher.
Une « matière biosourcée » est définie comme étant « une matière issue de la biomasse végétale ou animale pouvant être utilisée comme matière première dans des produits de construction et de décoration, de mobilier fixe et comme matériau de construction dans un bâtiment ». L’arrêté précise enfin les modalités de contrôle et d’attribution du label.
> Consultez l’arrêté et le décret

 

Motion sur les matériaux biosourcés

Consultez le texte adopté fin 2013 sur l’utilisation des matériaux biosourcés, recyclés et à faible impact carbone : la motion a été adoptée par le Conseil Régional du Limousin lors de la séance plénière du 12 décembre 2013, concernant l’utilisation des matériaux biosourcés, recyclés et à faible impact carbone.
> Pour consulter le texte : cliquez ici.

 

La palette bois enfonce le clou

Document de promotion de la palette bois publié par le Sypal.
> Pour consulter la plaquette : cliquez ici.

 

La palette bois au cœur de l’économie circulaire

Document d’information sur la palette bois produit par le Sypal et la commission FNB de la palette bois.
> Pour consulter le texte : cliquez ici.