Il existe quatre types de panneaux requérant chacun un procédé de fabrication particulier :

• les panneaux de particules

• les panneaux OSB (Oriented Strand Board) : ils se présentent sous la forme de panneaux composés de copeaux de bois orientés dans des directions spécifiques et collés ensemble par une résine (95% de bois et 5% de résine)

• les panneaux fibres (dont les types MDF) : le panneau MDF (Medium Density Fibreboard) est un panneau composite de fibres de bois à moyenne densité. Issu d’un procédé industriel continu il est constitué de fibres de bois et d’un liant synthétique que l’on soumet à des contraintes de température et de pression. Élaboré à partir de bois feuillus ou résineux, réduits en copeaux à l’aide d’une coupeuse déchiqueteuse. On élimine les particules de moins de 5mm et de plus de 40mm. Après une opération de défibrage à chaud, le mélange collant est projeté en fines gouttelettes sur l’ensemble fibre vapeur. A l’issue du séchage la matière fibreuse est pressée en panneaux.
Le territoire limousin compte un site de production de panneaux de process situé à Ussel (19).

• les panneaux contreplaqués : ils sont utilisés comme matériaux de construction ou d’ameublement. Aucune entreprise de cette filière n’est présente sur le territoire limousin.

 

Le secteur des Panneaux en France 

Le secteur des panneaux de process emploie en France 2 500 personnes (effectif en 2016). Les trois types de panneaux fabriqués (panneaux de particules, panneaux OSB et panneaux MDF) sont destinés aux marchés de l’ameublement, de la construction, des grandes surfaces de bricolage ainsi que de l’emballage et pour 50% à l’export (Europe et grand export).

Il s’agit d’une économie circulaire au regard des approvisionnements non concurrents du bois d’œuvre, de l’intégration des déchets de bois ainsi que du recyclage des panneaux.

En 2016, les entreprises des panneaux de process réparties sur 15 sites de production en France, ont réalisé un chiffre d’affaires de 1.1 Md€ et généré une valeur ajoutée de 210 M€ soit 20% du chiffre d’affaires. 

Les deux écoles d’ingénieurs préparant aux métiers de ces industries sont l’École Supérieure du Bois et l’École Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois. (Source : UIPP – www.uipp.fr)

Articles complémentaires

> Trouver les partenaires / acteurs du secteur des Panneaux en Limousin
> Les statistiques de la filière