La filière

 

L'amont de la filière


••• Les forestiers publics et privés

La forêt limousine appartient pour 94 % de sa surface à des propriétaires privés (140 000 propriétaires) détenant chacun une superficie moyenne de 4 ha.
La forêt gérée par l’Office National des Forêts (appartenant à l’Etat, aux communes…), bien que peu étendue, est un atout pour la promotion des bonnes pratiques d’aménagement du territoire. Quant aux forêts privées, ce sont des organismes ou associations qui œuvrent pour leurs propriétaires. Un service de gestion est également proposé par les coopératives forestières et les experts forestiers.
Le grand nombre de propriétaires favorise la diversité sylvicole mais implique un morcellement de l’offre du bois, l’accessibilité des parcelles, des difficultés dans l’exploitation et la vulgarisation des techniques de gestion.



••• Les pépiniéristes :

Ce secteur en Limousin connaît régulièrement des périodes difficiles entraînant :

- Une baisse régulière du nombre d’entreprises liée à une chute du nombre de plants vendus : 11 aujourd’hui poursuivent l’activité mais elles sont confrontées à des enjeux majeurs pour leur pérennité. Leur avenir passe par une amélioration de leur compétitivité et le renouvellement des peuplements existants.


- Une élévation de l’âge des chefs d’entreprise.

 


••• Les experts forestiers

En Limousin, 3 cabinets emploient une trentaine de techniciens et ingénieurs. Ces derniers gèrent plus de 30 000 ha de forêts privées. Ils cubent, mettent en vente, procèdent au marquage et maîtrisent la réalisation de plus de 1 000 ha d’éclaircies résineuses et balivages feuillus.

 

 

••• L’exploitation forestière

Les entrepreneurs forestiers

Cette activité regroupe plusieurs métiers tels que le bûcheronnage manuel et mécanisé, les travaux de sylviculture et le débardage. C’est un maillon indispensable mais fragile de  la filière. Leur structuration individuelle et collective est un enjeu essentiel dans les années à venir.


Les exploitants forestiers

L’exploitant est un commerçant qui fait du négoce de bois. Ils mobilisent 60 à 70% du bois en Limousin.

 

Les coopératives forestières

3 coopératives sur le territoire regroupent plus de 8700 propriétaires et exploitent aujourd’hui entre 25 et 35% du volume total.

 



••• Les transporteurs de bois ronds

La quasi-totalité des bois exploités est acheminée par la route.
Les bois ronds sont en majorité transportés par des ensembles routiers équipés de grue pénalisant la charge utile.
Les arrêtés 48/57 tonnes pris en Limousin sont complétés par la mise en place du dispositif TransBois qui permet aux professionnels d'effectuer des demandes d'itinéraires dérogatoires en ligne.


Un Référentiel Qualité Logistique a été rédigé incluant les Conditions Générales de transport.

L'amont de la filière