La filière

 

Bois et développement durable


••• Le Grenelle de l'environnement

Au travers du  Grenelle de l'environnement la France s’est engagée, en octobre 2007,  à diminuer considérablement ses émissions de CO2.

 

Pourquoi le bois est-t-il au cœur du Grenelle de l’Environnement ?

•    le bois est un matériau qui absorbe puis stocke le CO2
•    le bois est un matériau isolant qui permet de réduire d’environ 30 % la consommation annuelle d’énergie
•    le bois permet le renouvellement des forêts


C’est pourquoi les concertations conduites dans le cadre du Grenelle de l’Environnement ont permis de mettre en place un plan d’action pour la forêt comprenant 3 axes :

•    Produire plus de bois et valoriser mieux la ressource bois
•    Protéger mieux la biodiversité en forêt et garantir la gestion durable
•    Adapter les forêts françaises et anticiper le changement climatique

Le Grenelle place la filière forêt bois au centre des enjeux pour relever le défi du changement climatique.

Une première série de mesures a été mise en place :

•    un soutien fiscal significativement renforcé pour la réalisation de travaux en forêt indispensable à la mobilisation du bois, ainsi qu'une aide à la passation de contrats de gestion
•    un renforcement de la compétitivité des scieries, au travers d'une provision pour investissements
•    un dispositif d'amélioration de l'exploitation groupée des forêts publiques
•    une modification de l'avantage fiscal lié aux successions permettant d'éviter le fractionnement des entités forestières de moins de 10 ha.



••• L’Eco-Certification, un atout à développer

PEFC (Programme of the Endorsement of Forest Certification Shemes, Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières), est un système de certification volontaire, issu d’une initiative des propriétaires forestiers privés et de l’industrie du bois, fondé sur le consensus des principaux groupes d’intérêts attachés à l’idée d’une gestion forestière durable au niveau national et régional.
    
PEFC offre un cadre international pour la création de systèmes nationaux. Ces derniers sont soumis à un examen rigoureux portant sur des critères communs et débouchant, s’ils sont conformes, sur leur reconnaissance mutuelle au sein du Conseil PEFC. En France, le Shéma Français de Certification forestière PEFC, ainsi que le référentiel de la chaîne de contrôle des bois, sont accrédités par le COFRAC (COmité FRançais ACréditation).

La démarche  de PEFC répond à un double objectif :


- Créer un cadre commun aux différents membres de la filière adhérant à la démarche pour promouvoir et entretenir une gestion durable de la forêt
- Proposer aux consommateurs des produits issus de la forêt, une marque garantissant la gestion durable des forêts concernées



Ce type de certification vise à renforcer et à améliorer l’image de l’économie forestière et des produits tirés du bois, en tant que matériau renouvelable dans le cadre d’une économie cyclique. C’est la marque d’une exploitation forestière économiquement rationnelle, écologiquement durable et socialement acceptable, conforme aux critères d’Helsinki (résolution de la Conférence ministérielle pour la protection des forêts en Europe).

Au 31/03/2010 en Limousin, 5 495 propriétaires ont adhéré à la démarche de certification forestière PEFC pour 116 869 hectares de forêt certifiée et 91 entreprises ont fait certifier leur  chaîne de contrôle.

En optant pour la certification PEFC, en s’engageant dans la démarche de certification, en faisant agréer leurs chaînes de contrôle, les forestiers et les entreprises de la filière bois bénéficient de l’appui d’une marque dynamique reconnue pour répondre à la demande croissante des consommateurs, soucieux d’encourager le développement durable.
Il reste encore beaucoup de travail à faire pour augmenter significativement les surfaces certifiées et le nombre d’entreprises engagées dans la démarche de façon à ce que tous les produits issus de la forêt arrivent aux consommateurs avec une certification de gestion durable.
En 2010, l’ensemble des produits issus de la forêt, rentrant dans des marchés publics français, devra être certifié.
Cela suppose un engagement très fort de l’ensemble des acteurs de la filière pour permettre aux produits de la forêt du Limousin de pouvoir répondre aux demandes du marché et à l’attente des consommateurs.

 

Développement durable

 

Logo de PEFC Limousin