Renforcement du label UE

3 ans après le lancement du label UE, une nouvelle version du cahier des charges a été validée le 28 juin 2018 par le bureau de l’APECF (Association pour la Promotion et l’Emploi des Chênes et des Feuillus français) et par le Conseil d’Administration de l’Office National des Forêts. La traçabilité des entreprises a été renforcée et les démarches volontaires d’adhésion au label des propriétaires privés encouragées.

Le principe du label UE est simple : c’est une volonté partagée d’un propriétaire souhaitant valoriser sa ressource localement et d’une entreprise qui s’engage pour une transformation du bois au sein de l’Union Européenne. Cette dernière est contrôlée par un organisme indépendant et garantissant la confidentialité de leurs données. Face à un marché mondial de bois d’oeuvre de chêne très concurrentiel sur la matière première, l’objectif partagé est de favoriser la conservation d’un patrimoine et d’une filière sur nos territoires grâce à une valorisation locale de la ressource des forêts françaises. Cela permet de préserver savoir-faire et emplois au sein des entreprises de 1ère transformation, notamment les plus petites, elles-mêmes nécessaires au maintien du tissu économique rural.

> Le communiqué de presse de l’APECF
> Plaquette d’information sur le label UE
Plus d’informations sur www.label-apecf.com